Dans le ciel du football africain trônent depuis le dimanche 11 février 2024 les Eléphants de Côte d’Ivoire. Vainqueurs des Super Eagles du Nigéria en finale de la 34è édition de la Coupe d’Afrique des nations, ils sont, jusqu’à la prochaine édition de la compétition les champions d’Afrique, au terme d’un match viril jusqu’au bout, plein d’engagement mais aussi tactique.

Menés au score au terme de la première mi-temps, les Eléphants n’ont guère abdiqué, répliquant par deux coups de trompe victorieux en seconde période.

Au terme de la partie, ils décrochent leur troisième titre de champion d’Afrique, à égalité désormais avec leur adversaire du jour qui avait un point d’avance. Les deux précédents titres des pachydermes ivoiriens remontent à 1992 au Sénégal et à 2015 en Guinée Equatoriale.

Désormais généraux trois étoiles, les Eléphants de Côte d’Ivoire succèdent aux Lions de la Teranga, vainqueurs de l’édition 2021 de la Coupe d’Afrique des nations jouée au Cameroun.

24 équipes étaient au rendez-vous de cette 34è CAN qui s’est jouée en 52 matchs et fut très prolifique avec 149 buts marqués.