Pressenti pour organiser la troisième édition de la Ligue des champions féminine de football (Women’s Champions League 2023), le Maroc a finalement, de son plein gré, passé la main à la Côte d’Ivoire.

Expliquant cette décision au sortir de l’audience que lui a accordé le Président du COCAN, le mercredi 29 novembre 2023, l’ambassadeur du Royaume chérifien en Côte d’Ivoire, SEM Abdelmalek Kettani, a dit qu’il s’agit d’un geste de fraternité, une contribution à la réussite de la CAN 2023. Ce geste aura permis à la Côte d’Ivoire de tester ses installations avant le grand événement qu’est la CAN.

«Entre la Côte d’Ivoire et le Maroc existe une relation fraternelle qui dicte ce genre de geste», a souligné le diplomate marocain.

La troisième WCL s’est jouée à Korhogo et San Pedro du 5 au 19 novembre. Elle a réuni huit équipes venues des différentes zones du continent.

Vainqueurs des Marocaines du Sporting Club de Casablanca en finale, les Sud-Africaines de Mamelodi Sundowns ont remporté le trophée, succédant aux Marocaines de l’AS FAR, au palmarès de la compétition.

SEM Abdelmalek Kettani était venu au COCAN pour dire ses encouragements au Président François Albert Amichia, et à l’institution qu’il dirige  pour le «travail colossal entrepris  pour la réussite de la prochaine coupe d’Afrique des nations».