Titulaire d’un diplôme en Administration des Finances délivré par l’ENA, ainsi qu’une licence en Droit des affaires et un Master 2 en Management International, elle est aujourd’hui Chef de Projet Logistique au COCAN.

Embauchée en avril 2022, son rôle consiste à optimiser les aspects logistiques pour garantir le succès de l’événement, établissant  «des protocoles et des stratégies visant à simplifier l’ensemble des processus de dédouanement et de libération des équipements, lors de leur arrivée sur le territoire, dans le contexte de la préparation de la Coupe d’Afrique des nations. D’autre part, je suis chargée d’analyser les exigences, en termes notamment de structures temporaires, de barrières et de mobilier, puis de superviser la mise en place de ces installations une fois les prestataires sélectionnés».

Cette mission, capitale, non de tout repos, lui a permis «d’établir des partenariats stratégiques avec les principaux acteurs de l’importation. Cette collaboration étroite a permis de mettre en place et de valider un processus de facilitation des opérations de dédouanement, qui a été rigoureusement testé lors de nos récents événements, tels que l’Assemblée Générale Ordinaire de la CAF, la cérémonie de tirage au sort, ainsi que les différents matchs des Éléphants ».

A quelques semaines de ce grand raout du football africain, elle rassure : « Nous avons atteint un niveau d’exécution optimal. Nous sommes dans les délais et toutes les installations seront livrées à la Confédération Africaine de Football (CAF) conformément à ses exigences».

Le défi est grand, elle tient à le relever. Un seul leitmotiv: « mériter la confiance placée en moi par les dirigeants du COCAN et de ma Commission, en assurant une logistique irréprochable pour les volets qui me sont confiés. Ceci, dans le but de contribuer au succès incontesté de la plus belle CAN de l’histoire de la compétition».