Avec la chute, le vendredi 26 janvier 2024, du Cameroun, la population des fauves venus à la CAN 2023, s’est réduite. Il ne reste plus, dans la course au titre de champion d’Afrique des nations, que deux espèces de lions: ceux de l’Atlas (Maroc) et ceux de la Teranga. Dans la catégorie éléphants, il y a ceux de la Guinée (Syli) et ceux de la Côte d’Ivoire.

Ces derniers affrontent, ce lundi soir, les Lions de la Teranga dans un duel qui passionne déjà toute la Côte d’Ivoire. Laquelle des deux espèces (Lions de la Teranga et Éléphants ivoiriens) s’imposera à l’autre comme roi de la forêt ?

Qualifiés de justesse pour les huitièmes de finale grâce à un coup de patte bienheureux d’un Lion de l’Atlas, le mercredi 24 janvier, face à la Zambie, les Éléphants ivoiriens, après un cinglant 4 à 0 à eux infligé par la Guinée Equatoriale, entendent se racheter vis-à-vis de leur public en se sublimant.

Champions en titre, les Lions de la Teranga sont dans une dynamique de réussite et inspirent respect.

Cette confrontation sera précédée par une joute qui ne manque pas d’attrait, entre les surprenants Mourabitounes de Mauritanie et les Requins Bleus du Cap Vert.