La CAF, propriétaire de la compétition, comporte, en son sein, un comité d’organisation qui a le contrôle total de toutes les actions liées à l’événement. Le COCAN se tient à son entière disposition, et est tenu de lui livrer toutes les infrastructures sportives et tous les dispositifs organisationnels six mois avant le début de la compétition.