La CAF ayant décidé d’aller à la cadence des années impaires afin de ne pas entrer en concurrence avec la Coupe du monde, la 29è édition de la CAN a lieu un an plus tard, en Afrique du Sud, qui remplace la Libye secouée par une crise politique et militaire.

Retour gagnant pour le Nigeria qui remporte son troisième titre en battant en finale le Burkina Faso (1-0).Stephen Keshi devient, avec l’Egyptien Mahmoud Al-Gohary, vainqueur en tant que joueur et entraîneur. Le Cap-Vert est à sa première participation.

Emmanuel Emenike et Mubarak Wakaso terminent meilleurs buteurs du tournoi avec 4 réalisations.