Pays fondateur de la CAF en 1957, l’Afrique du Sud dispute sa première CAN en tant qu’organisatrice, suite au désistement du Kenya. Pour la première fois, le tournoi passe à 16 nations participantes. Mais, le format reste le même : 4 poules de 4 équipes, avec les deux premiers qualifiés pour les quarts de finale.

L’Etat nigérian décide à la dernière minute de boycotter la CAN et de retirer son équipe, tenante du titre. Mais, à 15, la compétition se tient. L’Afrique découvre les Bafana Bafana qui dominent la Tunisie (2-0) en finale, en présence du président, Nelson Mandela.

Après la chute du régime d’apartheid, l’Afrique du Sud multiraciale fait corps autour de sa sélection.