En raison de retards dans les travaux des infrastructures, la CAF retire l’organisation au Cameroun et choisit l’Egypte à six mois de l’événement.

Puis, suite à des résolutions d’un symposium qu’elle a organisé en 2017 au Maroc, la CAF fixe la date de la CAN en été (juin-juillet) et adopte un nouveau format de compétition en faisant passer le nombre de participants à 24.

L’étape des huitièmes de finale est introduite. Le Burundi, la Mauritanie et Madagascar sont à leur première participation. L’Algérie survole le tournoi et décroche sa deuxième étoile en finale face au Sénégal (1-0).