Toujours en crise, la Libye renonce à l’organisation de la CAN. La CAF choisit le Gabon pour recevoir l’événement.

Cette édition marque le 60e anniversaire de la compétition. Le Cameroun décroche sa cinquième étoile en s’imposant en finale devant l’Egypte (2-1) qui l’avait battu en finale en 1986 et 2008.

Tenante du titre, la Côte d’Ivoire est éliminée en phase de poules. Le Camerounais Junior Bassogog est désigné meilleur joueur du tournoi.