Pour la première CAN organisée au Mali, le Cameroun est la troisième nation à réussir le « back to back » depuis l’Egypte (1957, 1959) et le Ghana (1963, 1965). Tous les participants ont déjà disputé au moins une phase finale de CAN. En finale, les Lions Indomptables viennent à bout du Sénégal aux tirs au but (0-0, 3-2 tab).

Le Cameroun, qui n’a encaissé aucun but au cours de ce tournoi, rejoint au palmarès le Ghana et l’Egypte avec quatre titres. Rigobert Song est désigné meilleur joueur du tournoi.

Le Sénégal fera sensation quelques mois plus tard en se qualifiant pour les quarts de finale de la Coupe du monde.