Le Maroc remplace la Zambie et accueille la 16e édition de la CAN. La première de l’ère Issa Hayatou, porté à la tête de la CAF en août 1987. Première nation africaine à passer le premier tour de la Coupe du monde en 1986, le Maroc voit son rêve de deuxième titre brisé en demi-finale par le Cameroun, qui sort vainqueur de sa troisième finale consécutive de CAN, face au Nigeria (1-0).

La Côte d’Ivoire est éliminée au stade de la phase de poules suite à un tirage au sort favorable à l’Algérie. Pour la première fois, le trophée du meilleur joueur est décerné. Le Marocain Aziz Bouderbala en est le premier lauréat.