Désireux de franchir une nouvelle dimension sur le continent, le Nigeria accueille la CAN pour la première fois de son histoire.

La première CAN d’une décennie prospère pour la compétition grâce à la télévision. La CAF revient au format classique de 2 poules de 4 équipes avec qualification en demi-finales pour les deux premiers.

Dans la citadelle imprenable du Surulere Stadium de Lagos et ses près de 100 000 spectateurs, les Super Eagles planent sur le tournoi et écrasent l’Algérie (3-0) en finale.

L’ailier nigérian Segun Odegbami surnommé « Mathematical », auteur d’un doublé dans cette rencontre, acquiert son statut de légende du football africain.