La CAN 2023 ne sera pas que la fête du ballon rond, elle sera aussi celle du rassemblement de tous les artisans africains, fait savoir le Président national de la faîtière artisanale de Côte d’Ivoire, par ailleurs président du Centre artisanal de Côte d’Ivoire situé en Zone 3.

 

Les artisans de Côte d’Ivoire entendent s’associer étroitement à la grande fête du football afriicain qui commmence dans quelques jours. Concrètement, que comptez-vous faire?

Nous avons estimé qu’il est important pour nous d’associer le secteur artisanal à ce grand rendez-vous sportif, pour présenter le potentiel ivoirien en la matière.

Depuis la CAN 2021, au Cameroun, nous avons institué l’artisanat aux côtés du sport pour faire la promotion de ce levier-là que nous considérons le meilleur pourvoyeur d’emplois.

 

Comment cela va-t-il se traduire?

Pendant 30 jours, nous allons accueillir sur l’espace événementiel du Canal aux bois à Treichville, des artisans de tous les pays qui ont été qualifiés pour présenter le savoir-faire africain en matière d’artisanat.

Evidemment, nous allons, avec des écrans géants, pouvoir suivre en direct toutes les activités footballistiques. Nous allons donc y associer la culture avec beaucoup d’animations et beaucoup de fêtes sur la période du 11 janvier au 11 février pour donner un peu de notre voix en faveur des artisans africains en général et de la Côte d’Ivoire en particulier.